T’as Free, t’as rien compris

Free Mobile

Je n’ai jamais eu d’affinités particulières pour ces marques qu’il est de bon ton d’apprécier voire d’aduler. Qu’il s’agisse d’Apple, de Free ou de Google, j’ai appris à me méfier de ces concepts marketing bien ficelés et me suis toujours demandé ce qu’ils cachaient.

En cette période où tous les médias sociaux français frémissent au rythme du buzz organisé par Free sur le lancement de son offre mobile, petite tentative de déconstruction de ce mythe français.

Une valeur : la liberté

On vit dans un monde libéral. C’est moche ; mais c’est ainsi. La liberté est aujourd’hui érigée en valeur suprême, même par ceux qui aiment à pourfendre l’économie de marché au rythme de leurs derniers retweets aux accents altermondialistes.

L’écosystème geek aime à se repaître de cette valeur : liberté de violer le droit d’auteur, liberté de hacker le système informatique des Etats, liberté d’engraisser l’industrie du porno sur Internet, etc.

Il faut reconnaître que Xavier Niel, pornographe de son Etat, a bien compris l’inconscient libéral/libertarien/libertin qui habite cette génération. Quoi de mieux pour être crédible dans le milieu des telecoms que de faire fortune dans le Minitel rose, les peep-shows et les sex-shops ? Qui de plus crédible qu’un condamné pour recel d’abus de biens sociaux pour s’élever contre Hadopi ? Qui de mieux qu’un chef d’entreprise investissant dans Le Monde, Mediapart ou Bakchich pour défendre la liberté des Internautes ? Et au final, quoi de mieux qu’utiliser des logiciels libres dans sa Freebox pour réduire les coûts et augmenter ses bénéfices ?

On peut être la 8ème fortune de France et être adulé par tous les bobos geeks pourvu qu’on sache marketer son discours.

Un terrain propice : la haine des opérateurs

Rodolphe FreeA l’image d’Apple brocardant la société uniforme à la 1984 promise par Microsoft, Free aime à prôner la liberté de changer d’opérateur… pour mieux nous enfermer dans un forfait unique. Free va proposer quelque chose comme 3 offres différentes pour l’ensemble du marché. On se croirait revenu au temps de l’URSS avec la même offre pour tout le monde.

Quand Stéphane Richard déclare que la Mamie du Cantal n’a pas forcément besoin du même forfait que le Geek parisien, son propos n’a rien d’aberrant. Il ne dit pas qu’il ne veut faire que des forfaits pour la Mamie du Cantal ou que pour le Geek parisien ; seulement qu’il veut leur proposer des forfaits différents, adaptés à leurs besoins.

D’après plusieurs médias électroniques, Free aurait cru bon de manipuler ces propos pour lancer son offensive en forme de contre-offensive. Que n’entendrions-nous pas sur les 3 opérateurs « historiques » s’ils avaient créé anonymement un compte Twitter tel celui de « MamieduCantal » (par ailleurs très drôle).

Il faut dire que la plupart des consommateurs semblant détester les trois opérateurs mobiles actuels, Free joue donc sa partie sur du velours. Il suffit d’aller à une conférence sur les NTIC pour voir que le seul interlocuteur qui sera systématiquement raillé, quoiqu’il dise, sera le porte-parole d’un opérateur.

Pourquoi sont-ils ainsi vilipendés ? Parce qu’ils sont trop chers ? Ils ne margent pourtant guère plus qu’Apple. Et sur le secteur de l’accès à Internet, Free, connu pour être le dernier FAI français à surtaxer sa hotline, n’est pas vraiment exempt de condamnations pour conditions générales de vente abusives, pratiques commerciales illicites ou frais d’activation différés illégaux…

Le problème, c’est que ce que vendent Orange, SFR et Bouygues est immatériel. Evidemment le mobile coûte plus cher en France que dans bien d’autres pays. Mais on oublie de dire que c’est parce qu’on bénéfice d’un taux de couverture exceptionnel, qui n’a rien à voir avec celui de pays libéraux tels que les Etats-Unis. Les opérateurs français ne prônent pas seulement la liberté, mais également l’égalité. L’ARCEP les enjoint de procéder à un travail « social » pour apporter une couverture optimale jusque dans les zones les plus reculées.

Free : du low-cost comme les autres ?

Free crétins.frQuand on achète des produits chez Ed on est content d’avoir payé moins cher. Mais on ne va pas systématiquement s’indigner sur les médias sociaux des prix pratiqués par la concurrence. On sait très bien qu’on a acheté un produit de moins bonne qualité pour moins cher ; et on s’en contente.

Free fait du low-cost avec le service de merde qui va avec. Je le sais, j’ai été abonné internet Free pendant quelques temps. Aucun sens du service client et une interface dont l’ergonomie semblait tout droit sorti des années 80… je me suis promis de jamais retourner chez eux.

Bouygues est low-cost et a pourtant une image très dégradée. La seule différence ? C’est mal marketé. C’est assez amusant de voir toute cette génération 2.0 qui dit ne pas aimer les manipulations marketing, foncer tête baissée vers les marques les mieux marketées. Vous n’aimez pas le marketing ? Allez chez Bouygues, garanti 0% de travail marketing (quoiqu’avec B&You ça commence à changer :D ).

Au reste, Xavier Niel ne vous a-t-il pas affirmé dans ses pubs télé que vous étiez un crétin si vous n’étiez pas chez Free ? Il est donc tout à fait compréhensible que vous alliez chez lui… Cette prétention parisianiste doit vous seoir à merveille :D

Que peut espérer le consommateur de l’arrivée de Free ?

Evidemment le premier effet, déjà constaté, de l’arrivée de Free est une baisse des prix de l’offre telecom.

Mais il ne faut pas oublier :

- Que cette baisse des prix est possible parce que sous prétexte d’aider le nouvel arrivant, l’ARCEP lui a offert un ticket d’entrée bradé (wimax, troisième licence et droit d’utiliser le réseau d’un concurrent pour faire baisser ses coûts structurels, notamment). Les telecoms ne sont pas aujourd’hui un secteur où s’exerce une libre concurrence ; il s’agit d’un marché régulé, dépendant du bon vouloir de l’ARCEP d’arbitrer entre baisse des prix et augmentation de la qualité des réseaux..

- Que cette baisse des prix ne va pas sans une baisse de la qualité de l’offre telecom. Un service client toujours plus difficile à joindre, une qualité de réseau de moins en moins bonne. On va peut-être enfin mieux comprendre les problématiques des autres opérateurs.

antenne relais mobileL’arrivée d’un nouvel acteur dans le milieu des telecoms est peut-être une bonne chose pour nous en tant que consommateur, mais peut-être pas en tant que citoyens. Admettons que contrairement à ce qui se passe dans bien des pays avec les transports, que contrairement à ce qui s’est passé en France avec les renseignements téléphoniques et que contrairement à ce qui est en train de se passer avec le secteur énergétique, admettons donc que l’accroissement de la concurrence engendre une baisse des prix pour les consommateurs.

Mais à l’heure où les citoyens se mobilisent de plus en plus contre les antennes relais, est-ce une bonne chose de voir un 4ème réseau mobile arriver en France ? Ne faudrait-il pas mieux avoir un monopole sur l’infrastructure et une grande diversité d’offres telecom plutôt que 4 réseaux mobiles et des offres qui vont vers l’uniformité ?

Malheureusement, notre époque libérale ne fait que peu de cas de ce type de problématiques de santé publique.

Sources

http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/high-tech-medias/mobilite/221141600/free-revolution-orange

http://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Niel

http://fr.wikipedia.org/wiki/Free

24 Comments

  1. MZ dit :

    J’adore la phrase « Ne faudrait-il pas mieux avoir un monopole sur l’infrastructure et une grande diversité d’offres telecom plutôt que 4 réseaux mobiles et des offres qui vont vers l’uniformité ? »
    Ne pas oublier aussi le système des licences qui est une des argument justifiant les 4 réseau mais qui au final est une aberration pour la collectivité.
    MZ

  2. Timekeeper dit :

    Il a bon dos le lowcost. T’as déjà essayé de trouver une info sur l’aide en ligne d’Orange. Ergonomie des années 80, bonjour !
    Et leur service devient de plus en plus lowcost. Maintenant quand tu vas chercher de l’aide dans une agenc… une boutique par ce que ta ligne ne marche plus, on te dit d’appeler le 3910. Tu RE précise que t’as plus de téléphone, on te tend le téléphone de la boutique, en tirant la gueule.

    Si Free c’est le low cost, Orange ce devrait être le 5 étoiles. Raté.

  3. Olivier dit :

    Assez d’accord avec le fait que les opérateurs devraient se tirer la bourre sur le SAV plutôt que les prix.
    Mais il me semble que c’est ce qu’il font avec de plus en plus de SAV 2.0 très performants.

  4. Insomniakz dit :

    « Allez chez Bouygues, garanti 0% de travail marketing »
    Ok donc tu racontes juste n’importe quoi en fait.

    « J’ai été abonné internet Free pendant quelques temps. Aucun sens du service client et une interface dont l’ergonomie semblait tout droit sorti des années 80. »
    Super, ce qui est est bien c’est que n’importe quel neuneu pourrait dire exactement la même chose sur à peu près n’importe quelle marque.

    Cet article est creux et insipide.
    Merci.
    Au revoir.

  5. Olivier dit :

    Pour Bouygues, vous oubliez tout de même ma parenthèse qui précise qu’avec B&You on voit apparaître un vrai travail de marketing chez Bouygues.

    Je ne suis malheureusement pas le seul à avoir eu des déboires avec la hotline surtaxée de Free… Quant à l’ergonomie de l’interface de la Freebox d’il y a quelques années, il fallait vraiment être un geek pour ne pas fuir face à une interface digne des pires heures de Windows…

    Par ailleurs, votre commentaire semble manquer quelque peu d’argumentation pour pouvoir vous ériger en maître ès insipidité.
    De rien.
    A bientôt.

  6. Matherys dit :

    Il est vain d’utiliser son expérience personnelle pour juger de la qualité du sav d’un FAI… Si je devais tenir le même discourt, ça serait avec orange qui m’ont fait des choses vraiment incroyables avec mon ancienne société, et pour mon voisin, ça serait peut être avec sfr ou bouygues… Le sav des FAI c’est la roulette russe…

    Le lowcost comme vous le décrivez, style « Ed », voudrait dire qu’il font exactement la même chose mais en moins cher et moins bien. Hors free ne cesse d’innover dans ce secteur, et est en général plutôt copié.

    L’article est un peu trop motivé par une rancune personnelle à mon goût, ce qui lui enlève tout objectivité…

  7. Cyril dit :

    Je ne sais pas de quand date ton expérience chez Free. Sur ses débuts, je suis d’accord avec toi: c’était très technique, donc pas facile d’accès (donc plus ou moins réservé aux bidouilleurs) et avec une hot line déplorable.
    Mais ils ont beaucoup changé depuis ce temps. Ils se sont démocratisés et popularisés.
    Ils ont clairement évolués, et en bien. Retournes-y pour vérifier ;-)

  8. Olivier dit :

    Aucune rancune personnelle, je vous assure. Seulement le plaisir de défendre des opinions anti-conformistes.
    Comme écrit dans l’A propos: « La mauvaise foi étant érigée en vertu sur ce blog, elle ne pourra être retenue à charge à l’encontre de ses auteurs. »

    Pour le reste, Free est loin d’être le seul acteur du marché à innover… mais leurs innovations étant souvent techniques elles sont assez invisibles pour l’utilisateur.

    Sur le fait que l’expérience utilisateur ait pu changer chez Free avec la Freebox Révolution, je n’en doute pas. S’ils ont « tué » Rodolphe, c’est justement pour se rapprocher de la mamie du Cantal. Mais j’ai toujours en travers de la gorge leur arrogance parisianiste et préfère donc rester chez un fai plus provincial :D

  9. Thierry dit :

    j’ai d’abord lu « Un mobile à double processeur? », puis celui ci…
    Quel dommage !
    Oui quel dommage de faire des article si long, abordant souvent, allez parfois des points très internautes pour finir par du vide, du rien du vent.

    Je ne sais pas a quel public sont destinés ces articles, mais sous une peinture, et par l’utilisation de certains termes « porteur » vous n’allez jamais au fond des choses…. ca fait plouf à chaque fois.

    franchement ayez plus d’argumentations, mais des bonnes… et ne tomber pas dans ce travers que l’ont retrouve dans tout ces articles, le bla bla extérieur qui n’apporte rien si ce n’est remplir des lires.

    Désole, j’imagine que ce que j’écris ici n’est pas plaisant , tacher de croire que c’est sincère et que je trouve cela tellement dommage encore une fois.

    j’aurai pu me dire c’est de la merde, et filer par le même chemin que celui qui m »a amené ici, sans rien dire.

    Mais voila j’avais envie de vous dire que ces articles pouvais être bon… dommage.

    Bon courage et encore désolé.

  10. Olivier dit :

    Ne soyez pas désolé d’avoir un avis; c’est toujours plaisant de lire des points de vue différents.
    J’avoue que je pourrai peut-être raccourcir mes articles ou mieux les relire (comme vous pourriez mieux relire vos commentaires pour éviter certaines coquilles :D ).
    Mais j’écris ces articles pour une seule personne: moi. Je cherche juste à me faire plaisir, à écrire sur des sujets qui m’intéressent, avec le style alambiqué que j’affectionne. Parce que les blogs, les livres et les films que j’affectionne n’ont pas été créés pour répondre à l’attente d’un public particulier.

    Ca plaît parfois; ça déplaît d’autres fois. Ca irrite souvent. Et au final, je m’éclate.
    Je pense tout de même ne pas toujours faire plouf. Cet article sur Free est sans doute contestable; mais il finit sur une question peu souvent abordée: quid des questions de santé publique associées à l’arrivée d’un 4ème opérateur mobile?

  11. Nerd dit :

    En voyant le nom de site, je me suis dit qu’il serait sympa d’avoir un point de vue moins « politiquement correct » que ce qu’on voit ici ou là.
    Mais franchement, c’est du grand n’importe quoi. A croire que c’est l’un des concurrent de Free qui a écrit l’article ! M’enfin, on est en dans un pays libre et on a le droit d’écrire et de lire ce qu’on veut. On a également le droit de croire ce qu’on veut, y compris sans réflexion préalable.

    Quant au passé de M Niel, qu’est-ce que ça peut faire ? Il a fait fortune avec de la messagerie rose ? C’est interdit depuis quand ? C’est sûr que dans certains pays, certains se seraient jetés sur lui pour le lapider, mais chez nous rien d’illégal. Sachez que je n’apprécie pas le commerce du X que je n’approuve pas. Mais rien d’illégal, alors fichez-nous la paix.

    Quant à des abus de biens sociaux, pas au courant et cela ne m’intéresse pas (et ne me regarde pas). Pensez-vous que les dirigeants des opérateurs historiques sont des modèles de pureté ? Je n’en sais rien non plus, mais ce que je sais c’est que tout le monde fait des choix et que ces choix entraînent des conséquences bonnes ou mauvaises. Enfin, bref, personne n’est parfait et moi non plus.

  12. Kazord dit :

    Je tiens quand même a te signaler qu’entre les prix pratiquerdepuis des années par les opérateurs et leurs coûts réel il ya énormément de bénéfice, un appel leurs côte 1ct la minutes, nous 40cts, pourquoi ! Pour faire des marge (pareil avec la data)

  13. Kalipto dit :

    Point de vue intéressant. A la maison j’ai toujours eu Free (depuis fin 2002) mais pour le travail on avait pris FT (fixe+adsl ). Au bout d’un an on a pris Free en degroupé suite à des instabilités de connexion en matinée et des soucis de prise en compte du rib pour le paiement automatique. J’ai eu souvent le sav d’Orange en ligne et, à chaque fois on est basculés de service en service. On m’a même demandé d’appeler le numéro que j’avais composé!
    Chez free j’ai appelé une fois le sav et ça s’est moyennement passé. J’ai rappelé et ça s’est mieux passé :) c’est le facteur humain.

  14. Ludman dit :

    Moi je suis content de voir des vues un peu différente que tous ces gens qui voient Free comme le sauveur de l’humanité. Autant je vais passer chez Free assez rapidement, je suis rentré de l’étranger récemment et ne me suis pas engagé avec un autre FAI pour attendre Free, autant je suis conscient que ça va être un peu bordélique au début (surcharge réseau, surcharge hotline). J’ai été dans les premiers clients Freebox et bonjour la merde (appel surtaxé, hotline qui ne répond pas, bataille à coût de recommandé pour obtenir le remboursement de quelques jours).
    Certe cette article est pas toujours objectif dans le sens inverse de tout ce qu’on lit ici et là mais je le trouve plus intéressant que tout ces discours encenseur qui me fatigue un peu.
    Je dis donc MERCI

  15. Kalipto dit :

    « Quand Stéphane Richard déclare que la Mamie du Cantal n’a pas forcément besoin du même forfait que le Geek parisien, son propos n’a rien d’aberrant. »
    Ce qui est aberrant est de préciser les régions. Est-ce que tous les geeks sont parisiens?…

  16. Gfoaongle dit :

    Je suis un peu d’accord avec Insomniakz… Y’a qu’à voir la pub avec les petits chaton (que j’ai adoré au passage) de Bouygues, ou même le nombre de fois qu’ils nous rabâchent être le « numero un de la relation client ». Si c’est pas du marketing ça…

    Autant je suis aussi d’accord avec le Service Client de Free qui est l’un des pire, mais il faut avouer que la société à beaucoup travailler dessus ces derniers mois.

    Par contre je ne suis pas d’accord sur le fait que Free propose un « service de merde ». D’après une étude (qu’il faut que je retrouve) ils ont le meilleur réseau adsl en terme de débits (il me semble, à vérifier). En tous cas ce qui est sur c’est qu’ils offrent un panel d’options et de services que la concurence facture, elle. Ce n’est pas ça le lowcost, le lowcost c’est retirer le plus de choses et ne laissez que l’essentiel pour avoir un prix moindre. La politique affichée de Free c’est mettre le plus de chose pour un prix moindre. Je le répète : ce n’est pas ça le lowcost.

    Amicalement,
    Gfoaongle

  17. t12lve dit :

    Moi je suis d’accord sur le fait que free n’est pas un chevalier blanc. Il s’engraisse sur ton dos, te s……. et en plus tu t’en rends même pas compte.

  18. Bobby dit :

    Vous tenez un discours clair avec des arguments que l’on ne peut refuter.
    Mais vous etes d’une partialté inquiétante.
    Oui free a encore des defauts dont une hotline surtaxée.
    Mais vous oubliez que si aujourd’hui nous avons un triple play a 30 et quelques euros c’est grace a eux.
    Vous oubliez de dire aussi que la france est le pays ou l’abonnement est le plus cher au monde.
    La « mafia des 3″ a ete condamnée a de nombreuses reprises pour entente illégale sur les prix. Vous ne parlez pas des marges honteuse que se font les 3 operateurs nol plus.
    Alors oui, Free n’est pas tout beau tout roses mais cela me parait bien peu face aux 3 autres.
    Et ne pas voir que cet operateur permettra a des millions de francais de faire des economies de plusieurs dizaines d’euros pour chaque francais qui prendra la peine de passer chez eux me parait bien dommage en ces temps ou le pouvoir d’achat est si pauvre.

  19. Olivier dit :

    Désolé de ne pas avoir pu répondre rapidement à toutes ces réactions.
    Même si certains fans de Free n’ont pas le sens de l’humour que sont censés avoir les clients de crétins.fr, je constate avec surprise que les réactions sont finalement assez nuancées.
    Evidemment, cet article est partial. C’est un peu la ligne directrice de ce blog. Quand je fais un article au vitriol sur Federer, je ne pense pas tout le mal que je dis sur lui.

    Dans ce concert de louanges qui va saluer l’arrivée de Free demain, je voulais juste essayer de donner, à ma modeste échelle, un petit contrepoids médiatique.
    Je reconnais volontiers que les autres opérateurs n’ont pas que des qualités. Mais j’attends juste davantage d’objectivité de la part de la blogosphère quant à l’arrivée de Free. Sans quoi je serai obligé de récidiver dans l’exercice de la subjectivité la plus partiale :D

    Pour ceux qui aiment le sens du marketing et de la publicité de Bouygues Telecom (et je dis une fois encore dans l’article qu’ils ont beaucoup progressé ces derniers mois dans ce secteur), je tiens juste à vous rappeler qu’il n’y a pas si longtemps on devait subir ça:
    http://www.youtube.com/watch?v=MaiefsVj8RE

  20. Hultra dit :

    Je m’attendais à un article pas très sympa envers Free vu le titre, mais là ce n’est pas limite si on se demande quel est l’opérateur qui vous a demandé d’écrire ce texte…
    J’exagère, je sais, mais je pense que certains se poseraient cette question.
    Cela étant dit, votre article contient un seul argument potable et intéressant, à savoir le problème de santé publique (encore que je ne suis pas bien renseigné sur le sujet).

    Pour le reste, c’est soit très pauvre, soit totalement subjectif (rancoeur envers cet opérateur ?), soit incomplet. Comme dit plus haut, Free ce n’est pas tout beau, mais c’est de loin le moins pire.
    Prenons donc quelques exemples de votre article.

    « Je le sais, j’ai été abonné internet Free pendant quelques temps. Aucun sens du service client. »

    Commencons par Orange, que j’ai eu chez mes parents, dans un coin reculé de France. Le portable captait très bien chez moi, et puis d’un coup hop, il fallait sortir sur la terasse et tendre le bras en l’air pour avoir une barre…Et ça fait 5 ans que ça dure ! Je ne vous parle même pas d’internet…
    Alors oui, à l’époque le SAV était bien, attentif, et ne prennez pas les gens pour des abrutis. Il y a 5 ans ? Aujourd’hui c’est pareil voire pire (et j’étais loin d’être le seul à râler sur ce sujet). Je viens d’ailleurs de me rappeler d’un article que j’avais écris (un peu énervé certes) il y a presque 2 ans :http://hultrasimple.com/hors-sujet/divers/coup-de-gueule-contre-notre-amis-lorange.html (et la localisation est totalement différentes avec celle de mes parents pour le coup).
    Pour Free (internet) c’est l’inverse, à l’époque (je n’étais pas chez Free), j’ai eu pas mal de retour de gens qui gerbais sur le SAV de Free, absolument médiocre. C’était le prix à payer pour un tarif si faible. Mais ça fait déjà un petit moment qu’ils se sont améliorés sur le sujet. Lorsque j’ai eu un soucis lors de mon déménagement (il y avait 2 lignes différentes sur mon appartement) j’ai eu le SAV gratuitement (via le chat). Et c’est l’opérateur historique qui à mis un temps fou à m’envoyer un technicien pour inverser 2 fils dans mon couloir…
    Alors le SAV permettez-moi de vous dire qu’on est bien bien loin de l’image que vous donnez dans votre article. A l’époque c’était Orange vs Les autres sur ce sujet (et je défendais Orange pour le coup), maintenant c’est tous pareil, sauf qu’Orange est toujours plus cher (SFR est pareil, j’ai eu certains retour négatifs d’amis).

    « Pourquoi sont-ils ainsi vilipendés ? Parce qu’ils sont trop chers ? Ils ne margent pourtant guère plus qu’Apple. »

    Pourquoi ? C’est ces propos qui me questionne véritablement sur le but de votre article…Ouvez les yeux enfin…Les opérateurs nous entubent depuis des années, particulièrement sur les forfaits mobiles qui ne leurs coûtent rien…Ils se font une marge énorme, mais nous n’avons aucune raisons d’être en colère, c’est vrai. Il n’y a pas si longtemps, le PDG d’Orange à dit un truc dans le style « on va attendre que Free Mobile sorte pour s’aligner sur les prix ». Ok, donc vous nous e*****z depuis combien de temps au juste ?
    Et comparez à Apple, vous le faites exprès non ? Apple se fait aussi des marges monstrueuses, et Apple n’est aujourd’hui qu’une entreprise extraordinairement forte en marketing, comme l’était Steve Jobs. Monter un PC soit même avec exactement les même composants que ceux d’un Apple reviendrais 2x moins cher…

    « Free fait du low-cost avec le service de merde qui va avec. »
    Le service de merde ? Perso j’étais (comme dit plus haut) chez Orange en Tripe play, j’avais la télé, internet, et le téléphone, pour 35€/mois, POINT. Aujourd’hui pour 32€/mois (et depuis déjà 2 ans), j’ai internet, téléphone, TV, timeshift, disque dur pour enregistrer, service à la demande via la TV (Pluzz, M6Replay et cie), beaucoup plus de chaînes, et j’en passe…Vous appelez ça un service de merde ?? Chez Orange, il fallait payer 5€/mois EN PLUS pour pouvoir enregistrer et avoir le timeshift !

    Je vais m’arrêter là mais il y a encore pas mal de points qui ne tiennent absolument pas la route dans votre article, soit parce que vous êtes subjectif à mort (mais ça à la limite, c’est votre avis, votre blog et votre problème), soit parce que vous ne vous êtes pas DU TOUT renseigné avant d’écrire. Free n’est pas un chevalier blanc, et se sert bien de cette image d’ailleurs (peut-on vraiment lui reprocher ?), mais c’est certainement « grâce » (c’est un bien grand mot, je vous l’accorde) à lui qu’on ne paie pas notre forfait Triple Play 60€ (les 3 bons amis ne se seraient pas gênés sur les prix à mon avis).

    Rien de méchant ni de personnel là dedans, je ne connaissez pas votre blog et je le découvre. J’ai juste été supris par la faiblesse des propos. Et le pire c’est que le seul point « positif » est à peine développé, dommage…

  21. Olivier dit :

    L’heure pour moi de clore – pour le moment – ce chapitre Free sur ce blog… J’ai hésité à le faire sous la forme d’un nouveau billet consécutif à l’annonce de ces 2 offres mobiles de Free… Mais je ne veux pas en remettre une couche gratuitement :D

    D’abord un petit rappel du claim de ce blog, placé sous le signe de l’ironie et de la philosophie.
    Alors, oui mon penchant pour l’ironie facile m’a fait grossir certains traits.
    Il est vrai que le SAV de free s’est ameliore tandis que celui de la concurrence se détériorait. Mais mon propos ne concernait pas le SAV mais son utilisation « malhonnête » par le service marketing de Free. Ce qui m’a beaucoup gêné avec Free quand ils se sont lancés comme FAI, c’est cette différence entre l’effet d’annonce d’une offre pas chère et la réalité d’une offre qui, au final, coûte cher car engendre beaucoup d’appels surtaxés vers une hotline saturée. Bref un business model qui prend le client pour un pigeon. Un peu gênant quand on se présente comme le chevalier blanc de l’Internet.

    Mon deuxième travers est philosophique. Donc il est plutôt logique que plusieurs lecteurs aient pu trouver l’article « vide » en matière d’arguments techniques. Le principal propos de l’article était de dénoncer l’usage abusif de la liberté comme concept marketing et de montrer ce que pouvait signifier l’oubli de la notion d’égalité dans un secteur économique (taux de couverture, pollution des ondes dans notre cas).
    Evidemment, j’aurai pu approfondir cet angle philosophique, débattre avec Tocqueville et évaluer les dangers respectifs de la liberté et de l’égalité dans les sociétés démocratiques… Mais je suis pas sûr que mon propos sur Free aurait alors eu autant d’écho :D .

    Au final je ne suis pas mécontent d’être sorti des sentiers battus… Je ne pense m’être trompé totalement quand je vois par ex la couverture de l’offre de free par Le Monde de ce jour…
    Je me retrouve également beaucoup dans le billet d’Olivier Ruffin (http://www.veilleperso.com/free-bel-exemple-difference-entre-reelle-percue-4856): si vous étiez prêt a payer 100 euros votre forfait mobile c’est que ça les valait pour vous. Je n’irai donc pas pleurer sur vos euros dépensés pour une envie superfétatoire. Perso, jusqu’aux offres low cost de ces derniers mois, je n’ai jamais eu de mobile et je n’ai donc souscrit à une offre mobile. Trop cher et pas assez nécessaire. Le mobile est un objet accessoire; non un objet qui doit faire l’objet d’une lutte des classes comme peut le prétendre Montebourg (qui doit connaître aussi bien les classes populaires que moi les patrons du CAC40).

    Au final, Xavier Niel n’a pas sorti une offre révolutionnaire. Son offre à 20€ est dans les clous de la concurrence: http://www.lesnumeriques.com/comparaison-abonnements-sosh-free-surprise-n22814.html. Ce qu’il a encore magnifiquement réussi, c’est son opération de communication. Dire qu’à 2 euros il fait de la marge, c’est un énorme coup de massue donné à la réputation des autres opérateurs. Tout le monde le croit sur paroles; tout le monde traite les autres opérateurs de voleurs… Quand bien même Xavier Niel reconnaît qu’il ne sait même pas s’il sera rentable avec ces offres et qu’il doit donc les limiter à 3M d’utilisateurs avant de réétudier son business model…

    Comme toujours, j’ai du mal avec ces mensonges de Free. Avec le fait de proposer par exemple du peer to peer ou de la Voip, sachant très bien que le réseau Orange ne pourra pas supporter ces usages en plus de la data consommée par le parc Orange et qu’un grand nombre de clients Free se retrouvera bridé (il y a fort à parier que les clients Orange auront la priorité, comme ils l’ont actuellement sur ceux de Virgin Mobile en cas de saturation du réseau).
    J’ai du mal avec le fait de prétendre que ses offres sont sans engagements, quand on sait qu’un prêt, depuis la loi Châtel, est bien plus engageant qu’une offre mobile…

    Bref, j’ai toujours préféré les vrais méchants aux faux gentils.

  22. Wen dit :

    Incompétence + Mensonges = Arnaque !
    Un service technique joignable uniquement par téléphone, après 30mn d’attente, pour s’entendre dire qu’il n’y a aucun problème alors que la connexion est horrible, la TV qui bug, quand on y a accès…. Pour finalement, admettre qu’il y a un problème, mais que c’est un incident national de Canal+…
    Je ne vois pas pourquoi la box reste bloquée sur 4 , ce qui rend la connexion web impossible.
    D’autant qu’après discussion avec Canal, ils sont tout aussi surpris que moi.
    Alors plutôt que de se lancer dans la téléphonie mobile, ils auraient mieux fait de s’occuper de pouvoir servir leurs clients internet !!!
    Chez free, il n’ont rien compris.
    Moi, je vais voir ailleurs.
    Vous avez compris ?

  23. ANTI FREE dit :

    FREE , PUTAIN MAIS QUELLE BANDE DE FILS DE P… , OUBLIEZ INTERNET LES SOIRS DE SEMAINE ET LE WEEKEND DE VENDREDI 17H A DIMANCHE SOIR 23H

Trackbacks for this post

  1. TrollCast #8 :: Astuce pour les migrations intra gammes chez vos opérateurs respectifs. #freemobile #orange #sfr #roulottetelecom | NotNico.Com – Geekeries, NSFW, Trashtalk, CrapTalk. TROLLCAST

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An AWESEM design